APPRÉHENDER L’ÉVOLUTION DES SÉCHERESSES EN BELGIQUE
 

La sécheresse est un déficit hydrique marqué dû principalement à des faibles précipitations sur une longue période. Ce déficit pluviométrique en cours de végétation (sécheresse agricole) affecte directement les cultures. Il peut aussi réduire fortement les réserves en eau du sol quand il survient en automne ou en hiver (sécheresse hydrologique). L’enchaînement des deux accentue le problème au niveau agricole. De plus, ces contraintes d’eau sont souvent associées à des contraintes thermiques qui les amplifient et agissent aussi directement sur le comportement physiologique des plantes. 

Une sécheresse agricole se caractérise par un déficit entre les précipitations et l’évapo-transpiration potentielle, soit la demande en eau des cultures. La réponse possible du sol pour fournir cette eau dépendra de sa capacité à la stocker et de la répartition des pluies et de leur intensité dans le temps. 

La synthèse qui suit n’a pas la prétention de se situer au niveau agronomique. Elle se réfère aux seules analyses climatologiques. L’objectif est de montrer, par la récurrence des sécheresses, leurs intensités et leur temporalité, la nécessité et la manière de prendre en compte ce risque pour raisonner ses pratiques agricoles.  

evoclimatPNG.PNG
L'évolution du climat